Politique idées

Labels bio

L'agriculture bio c'est une agriculture respectant l'environnement et le bien être animal.


Les labels bio :

//www.encyclo-ecolo.com/Labels_bio


Extrait : Du côté des certifications privées sur l'agriculture biologique, il existe le label Demeter qui va au-delà des garanties AB puisqu'il prend en compte la fertilité de la terre et la qualité des produits agricoles. Pour être certifiés, les produits composés doivent comporter au moins 90 % d'ingrédients certifiés Demeter. Ces produits se trouvent uniquement dans les magasins spécialisés. Le label Nature et Progrès assure que les produits bruts sont à 100 % d'origine bio. Les produits composés doivent comporter au moins 70 % conformes à la charte Nature et Progrès et ils ont cinq ans pour atteindre les 100 %. Les fertilisants utilisés sont soumis à des contrôles stricts. Pour les élevages, la taille du cheptel est limitée et les OGM sont totalement interdits dans l'alimentation animale. Ce label est assez peu répandu.

Une partie des labels bio est issue d'organismes de certification privé ou des entreprises, qui s'imposent elles-mêmes des critères de sélection variant d'une société à l'autre. On retrouve dans cette catégorie le label Ecocert équitable ou ESR, qui garantit le respect d'un prix plancher pour les producteurs, de pratiques agricoles strictes (bio, interdiction des OGM…) et de règles sociales (conventions internationales du travail, temps de travail, rémunération…). Il s'agit d'un label représentatif du commerce équitable, au même titre que le label Fairtrade de Max Havelaar. Ce dernier possède des exigences moins élevées au niveau environnemental que le label Ecocert.


Je me suis renseignée auprès du magasin bio Country et biocoop, leur sérieux n'est pas à mettre en doute. Il ne faut pas confondre bio de bas de gamme dont les produits viennent de grands champs en Roumanie, ce n'est pas du bio, dés qu'il y a des grands champs ça veut dire qu'ils utilisent des pesticides. Le bio bas de gamme est acheté par les supermarchés. Country bio prend que la production de petits producteurs locaux. Quand on ne connaît pas, on ne peut pas imaginer, il faut cinq ans pour la transition à des terres  pour le bio et encore ce n'est pas bio. Ce qui fait l'aspect des fruits, c'est surtout le travail de la terre. Le sulfate de cuivre est toléré et du producteur au magasin, ils sont trés contrôlés. Biocoop contrôle les coopératives de petits producteurs, par exemple en Espagne, afin d'éviter que les tomates viennent de "la mer de plastique". Les produits sont étiquettés avec leur provenance : Bretagne, production locale, pour de plus amples informations, appeler au téléphone qui se trouve sur leur site.

En ce qui concerne les autres produits à part les fruits et légumes, Country bio achète uniquement les denrées avec deux labels, AB ET un autre, la meilleure qualité européenne, Biocoop dit "il y a des escrocs partout", Country bio dit de se méfier des chaînes bio comme Bio c'*. Certains pays en voie de développement et fortement pollués par l'agriculture intensive ont des difficultés a se convertir au bio, dans cette situation, le labeliseur retire son label bio, ceci dit, les faux agriculteurs bio profitent des subventions et de la publicité éthique un temps donné. Les nouvelles politiques européennes ont créé des labels bio tolérant un seuil d'ogm vendus en grandes surfaces qui n'ont rien à voir avec les labels type Ecocert, Demeter, c'est en train de casser le bio.



06/06/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour