Politique idées

L'institutrice britannique condamnée à 15 jours de prison


(L'orient le jour)

Lenseignante britannique jugée au Soudan pour insulte à lislam a été condamnée hier soir par un tribunal de Khartoum à 15 jours de prison, décomptés à partir du jour de son arrestation, et à lexpulsion, a indiqué son avocat. Le procès de cette enseignante dune école privée a eu lallure dun marathon judiciaire qui a pris près de sept heures devant la chambre criminelle du tribunal de Khartoum-Nord.
La Britannique était accusée davoir laissé des élèves de 6 à 7 ans donner le nom de Muhammad à un ours en peluche alors que toute représentation du prophète de lislam est illicite. Elle était passible, selon larticle 125 du code pénal soudanais invoqué (qui traite des insultes à la religion, aux rites, aux objets sacrés et de lhumiliation des croyants), dun maximum de six mois de prison, 40 coups de fouet et une peine damende.
Une porte-parole du Foreign Office a déclaré que la Grande-Bretagne est extrêmement déçue par cette condamnation. Nous allons convoquer lambassadeur soudanais pour sexpliquer sur la situation , a commenté la porte-parole. Lors dune rencontre, plus tôt dans la journée, avec cet ambassadeur, le ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband avait affirmé que linstitutrice avait agi en toute innocence et il avait souhaité que le bon sens finisse par prévaloir.


10/12/2007
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres