Politique idées

Les grands chantiers européens de Ségolène

1) mettre en place une Europe de l'énergie pour développer les énergies renouvelables, les économies d'énergie et avoir une politique européenne commune d'approvisionnement. 2) Une Europe de la Recherche pour mettre fin aux doublons et pouvoir concurrencer les US 3) le développement des programmes Erasmus permettant aux jeunes d'étudier dans les pays européens y compris pour les apprentis

Il faudra profiter des élections au Parlement européen en 2009 pour que les socialistes européens disent ensemble ce qu'ils doivent faire et gagnent ensemble les élections sur la base du projet européen.

Avant cela, Ségolène Présidente de la République profitera de la présidence française de l'Union en 2008 pour faire avancer l'Europe sociale.

Ségolène Royal présidente la France sera exemplaire dans l'application des directives européennes sur l'environnement et elle sera à l'initiative de nouveaux progrès.

Sur l'Europe, Nicolas Sarkozy est sur une position à la britannique, une Europe au rabais ce n'est pas notre conception. Ségolène Royal est une européenne convaincue, elle veut remettre la France a la table de l'Europe, et veut une Europe qui pèse sur la mondialisation.

Le plus gros blocage dans le fonctionnement de l'UE est l'obligation du vote à l'unanimité. Peut-on envisager de passer à un vote à la majorité (qualifiée, double, ou autre) sans devoir passer par toute une réforme institutionnelle globale, comme on a voulu le faire en 2005 ?

Il faut étendre le vote à la majorité. On peut le faire sans avoir une constitution mais il faut un nouveau traité.

Ségolène Royal sera très active sur les négociations concernant le nouveau traité afin que celui ci trouve une solution à l'impasse sur les institutions et permettent le développement des politiques qui nous tiennent à coeur: la protection des services publics et une Europe sociale et écologique qui tire les normes vers le haut.

La France qu'elle veut est une France qui s'aime, se respecte, qui a du plaisir, du désir, qui regarde vers l'avenir et donc une France capable à nouveau de faire envie et donc d'offrir à nouveau un modèle possible pour nos voisins européens. Seule la voix dissonante s'entend mal ou ne s'entend pas. Une France mélodieuse, harmonieuse, symphonique et pastorale aura toute sa place dans l'Europe des nations.






29/03/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres