Politique idées

Taubira sécurité diversité

"Il n’a pas cessé d’aggraver ce rapport du pouvoir au citoyen, un rapport de brutalité, de provocation et de violence. Il a pratiqué le mensonge à Clichy sous bois, il fait des amalgames odieux, il suscite la confrontation par une suspicion globale des habitants de banlieue, il démontre tous les jours qu’il ne parvient pas à s’élever à la hauteur d’un homme d’état. (...)Il faudra bien qu’il apprenne à voir et à admettre la diversité de la population française, il dépend de vous qu’il reste en formation et serait bien prématuré de lui confier le gouvernail. Laissons-lui encore du temps pour changer et changer encore !".

Antoine a lui rappelé dans sa question les propos de Nicolas Sarkozy à Nice : "Je veux dire aux Français qu’ils auront à choisir entre ceux qui aiment la France et ceux qui affichent leur détestation de la France".

Des paroles qui relève du "plagiat de Le Pen" pour Christiane Taubira.

Torpille 8 se demande lui si Nicolas Sarkozy n’est pas "le premier responsable de la faillite de la sécurité en France ? "

Une position partagée par Christiane Taubira et par "les syndicats de policiers(...) L'arnaque au résultat chiffré a mis en péril l'efficacité d'une police qui par ses contingents de proximité créés sous Jospin avait commencé à remailler le tissu social. La sécurité des Français est un droit et c'est surtout une condition du lien social et de la confiance dans la République. Il n'y a pas grand chose à dire sur le bilan de Sarkozy puisque l'Observatoire national de la délinquance dément son interprétation des statistiques disponibles. Le plus inquiétant est, que, se vantant de bons résultats alors que les violences aux personnes ont augmenté, il illustre son indifférence à la sécurité des petites gens plus soucieux de bomber le torse comme un sheriff bavard".

Antillais, souffrant de discrimination, kalimasta se demande "quelle pédagogie mettre en oeuvre pour rappeler à nos compatriotes de métropole que le français peut aussi être noir de peau ?"

Christiane Taubira demande "l'application de l'article 2 de la Loi Taubira sur l'insertion dans les programmes scolaires de l'histoire coloniale de la France" et souligne qu’il faut "des dirigeants politiques qui assument cette histoire telle qu'elle fût à la fois dans la violence du système esclavagiste et colonial mais aussi dans la grandeur de la philosophie des Lumières".

Blaise s’interroge lui sur "la position de Ségolène Royal par rapport à l'Afrique ?"

Pour Christiane Taubira, "Le rapport du pouvoir français aux pays d'Afrique francophone est compliqué. (…)Avec Ségolène Royal, nous avons des chances sérieuses de voir changer dans le fond les rapports entre la France et l'Afrique compte tenu de ses engagements forts contre la corruption en France et dans les relations internationales. (…) Elle a de plus sur l'autre candidat l'avantage de ne pas être héritière d'un parti au lourd passif dans les réseaux mercenaires, les circuits occultes, les retours de service, les cadeaux douteux, les amitiés compromettantes, les fraternités embarrassantes".


18/04/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres